Un envoyé russe a démissionné en entendement de la conflit en Ukraine : “Ça a été…” | Nouvelles du monde

Un diplomate russe travaillant pour la mission permanente du pays auprès de l’ONU à Genève a déclaré lundi que c’était suffisant, ajoutant qu’il démissionnait de la fonction publique pour protester contre l’invasion russe en cours de l’Ukraine, qui a commencé le 24 février.

Voir également Qui est le soldat russe Vadim Shishimarin reconnu coupable de crimes de guerre en Ukraine ?

Dans un long post sur LinkedIn, Boris Bondarev, dont le profil indique qu’il est au service diplomatique depuis 2002, a écrit qu’il n’avait jamais “eu autant honte de mon pays”. Bondarev a appelé le président Vladimir Poutine, qui a ordonné une “opération militaire spéciale” sur le territoire ukrainien, et a écrit : peuple de Russie.

Contribution de Boris Bondarev à Linkedin.

Bondarev, qui a 41 ans selon l’Associated Press, a également déclaré que ceux qui ont planifié la guerre ne voulaient qu’une seule chose pour rester au pouvoir pour toujours.

En 20 ans de service, a-t-il dit, le niveau de mensonges et de manque de professionnalisme au sein du ministère russe des Affaires étrangères a « augmenté » et est devenu « tout simplement catastrophique » ces dernières années.

Voir également Le parlement ukrainien a interdit les symboles de guerre russes

Bondarev a notamment critiqué Sergueï Lavrov, ministre des Affaires étrangères de Poutine depuis 2004. « Le ministre Lavrov est un bon exemple de la dégradation de ce système. L’individu professionnel et éduqué est devenu une personne qui envoie constamment des déclarations contradictoires et menace le monde (y compris la Russie) avec des armes nucléaires ! », a-t-il publié.

“Aujourd’hui, le ministère des Affaires étrangères n’est plus diplomate. Il s’agit de mensonges de guerre et de haine. La Russie n’a plus d’alliés et personne à blâmer. Le ministère est devenu ma maison et ma famille. Mais je ne peux tout simplement plus partager cette honte sanglante, stupide et absolument inutile. Les offres d’emploi sont les bienvenues…”, a-t-il répondu.

Voir également “Prêt à reprendre les pourparlers avec l’Ukraine”: le négociateur en chef de la Russie

Selon le Livre bleu de l’ONU, Boris Bondarev a travaillé comme conseiller à la mission permanente de la Fédération de Russie auprès de l’organisme mondial.

En raison de l’action de Moscou dans l’État d’Europe de l’Est, ses ambassadeurs ont connu des moments difficiles dans les pays ukrainiens. Le 9 mai, l’envoyé était en Pologne pulvérisé avec du rouge tandis que l’ambassadeur aux États-Unis à plusieurs reprises accusé Les autorités américaines “harcèlent” le personnel de l’ambassade.

(Avec apports de l’agence)


Leave a Comment